Ch. par équipes (dernière journée), Saint-Louis champion d’automne

Avec un sixième succès de rang, Ashley Robinson et Saint-Louis ne peuvent plus être rejoints en tête.

En Nationale 1, le TT Saint-Louis finira l’année en tête de sa poule après son succès contre Pontault-Combault.

En N1, le TT Saint-Louis a confirmé sa place de leader en dominant Pontault-Combault (8-5) au Sportenum. Les Franciliens ont tenu jusqu’à 5-5 avant que l’inarrêtable Vitor Ishiy (n°90) ne fasse la différence. Le joueur brésilien, pensionnaire du centre d’entraînement d’Ochsenhausen, reste invaincu cette saison. Ashley Robinson (n°178) n’est par ailleurs pas passé loin de l’exploit face à Cédric Mirault (n°98) en menant 8-4 à la belle avant de céder. Les points du TTSL : Ishiy 3 v + d, Robinson 2 v, Weber 2 v + d.

En N2, le TT Nord-Alsace Wissembourg n’a malheureusement pas pu enrayer la spirale négative en accueillant Argentan. En manque de confiance et incapable de dérégler la fougue des Normands et constamment à la traîne, il a subi les assauts de l’expérimenté Zhao Weigo et de sa troupe (3-8). Si Jean-Charles Gass et ses équipiers ont atteint leur objectif de maintien lors de cette phase, il leur faudra rehausser leur niveau en seconde phase s’ils veulent continuer à évoluer à ce niveau. Les points : Becker, Boehler et Salat 1v chacun.

En N3, poule L, le MTT s’est brillamment imposé à Charleville Mézières III (8-1) et a assuré son maintien. Déjà relégué, Schirrhein Schirrhoffen a subi une nouvelle défaite à Forbach (3-8).

En poule P, le SUS TT s’est fait plaisir contre Villers Les Nancy (8-0). Les Lorrains, plus forts sur le papier mais moins homogènes, ont été submergés par des Brasseurs plus réalistes. Tout a tourné en faveur des Schilikois qui se positionnent sur le podium.

En Pré-nationale, poule A, Haguenau II a obtenu une courte mais précieuse victoire à Vittel (8-6). Les Haguenoviens rejoignent Roche Lez Beaupré en tête et se rapprochent de la montée. Barr a tout tenté mais Sainte-Marie-aux-Chênes a gardé la main jusqu’au bout (8-5). Les Barrois retrouveront la R1 Elite en janvier.

En poule B, le Racing Strasbourg n’a pas fait de détails face au TT Saint-Louis (8-2) au Sportenum et se rapprochent d’une montée à l’échelon supérieur. Seul Manu Felder a marqué deux points côté ludovicien. Ivan Santivanez (17) a bien mené deux sets à un et 5-1 au quatrième set contre Frank Sulyan (n°807) avant de s’incliner à la belle.

En poule C, la réception du TT Haguenau a réservé quelques surprises aux doublures du TTNAW. En alignant un joueur d’origine asiatique vivant en Irlande, Ning Na (14), les Houblonniers ont raflé la mise après une rencontre plaisante et disputée (8-4). Le jour sans d’Alexandre Boos a été préjudiciable aux Wissembourgeois, qui ont toutefois déposé des réserves sur la composition adverse.

Le SUS TT II perd la têteChez les dames, en N1, le SUS TT II s’est pris les pieds dans le tapis contre Nîmes (4-8). En l’absence de Jennifer Jonsson et Viktoria Lucenkova, Hélène Witz a effectué son retour dans l’équipe après un long arrêt. Elle n’a pas manqué de repartir sur de bonnes bases en signant un succès. Battues la semaine passée à Marly-Le-Roi, les Schilikoises ont montré un tout autre visage. Cela n’a pas suffi contre des Gardoises très déterminées à l’image de leur… ex-coéquipière Sarah Hanffou (n°68) qui a survolé les débats. Avec ce deuxième revers, le SUS TT II perd la tête aux dépens d’Echirolles.

En N2, le Zorn TT Hochfelden n’a pas tremblé à l’occasion de son match capital contre Saint-Christophe-Lez-Alès (8-3). L’horizon s’éclaircit pour les coéquipières d’Olga Georgopoulou.

En N3, le MTT s’est incliné d’une courte tête à Lys Lille Métropole (6-8). Après un début de rencontre équilibré (4-4), la perte des deux doubles et des deux derniers simples à la belle a scellé le sort d’une rencontre qui était à la portée des Mulhousiennes malgré l’absence d’Anne Lindecker. L’entente Haguenau/Gundershoffen a fait respecter la hiérarchie contre la lanterne rouge Maizières Thionville (8-1).

En PN, les filles du TT Nord-Alsace Wissembourg ont remporté le match qu’il ne fallait pas perdre face à Le Creusot (8-5). Solidaires, combatives et conquérantes Sophie Werlen et sa troupe ont mérité ce succès et ont fait un grand pas pour se maintenir.

Le SUS TT IV a buté sur Neuves Maisons II (5-8) tout comme le Zorn TT Hochfelden II sur Asnans Beauvois (4-8).

J.-M.B.

Source DNA 27.11.17
Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *