Championnat de France par équipes, Un signal fort

Les féminines du SU Schiltigheim II sont plus que jamais en course pour le maintien en N1 à l’issue de la 5e journée retour.

* En Nationale 1, Saint-Louis a signé une belle victoire contre l’Entente Montpellier/Nimes (8-4). Leurs adversaires leur ont tenu tête jusqu’à 4-4. Le gain des doubles et, surtout, les performances de Jonathan Abecassis contre Guillaud (20) et de Simon Schaffter contre Capel (n°190) et Maillard (n°302) ont fait la différence. Vitor Ishiy a encore réalisé un sans-faute, Lionel Weber ne s’inclinant lui que contre Capel en 5 sets. Jonathan Abecassis n’est pas passé loin de l’exploit contre Maillard (n°302) puisqu’il a mené 2-0 avant de s’incliner 10-12 au 5e set.

* En N2, le TT Nord-Alsace Wissembourg n’a pas pesé lourd face au leader, Metz II. La sévère défaite (0-8) est logique compte tenu des forces en présence avec notamment le Mexicain Toranzos dans le rang des Messins. Mais la combativité des Wissembourgeois aurait mérité d’être récompensée par l’un ou l’autre point. Cette défaite sonne pratiquement le glas de l’opération maintien.

* En N3, poule C, Haguenau s’est fait étriller par Versailles (0-8) et devra se battre jusqu’à la fin pour le maintien. En poule F, le MTT, sur la 3e marche du podium, a prouvé sa solidité en venant à bout du Creusot Varennes II (8-5) au grand complet. Pascal Besnier a sorti le grand jeu pour faire plier un numéroté 300. Son association avec Kralev a enfoncé le clou contre la paire composée des numérotés 200 et 300. Kralev en a rajouté une couche en dominant le numéroté 200. Le Bulgare, impressionnant cette saison, a tiré vers le haut Célian Besnier, jusque-là en petite forme, pour battre le numéroté 300. Veselin Iliev et Pascal Besnier ont parachevé le succès en ajoutant respectivement deux et un point.

En poule H, le SUS TT a validé son maintien, dans la douleur, face au Stade clermontois (8-5). Les coéquipiers de Jean Fullenwarth ont su garder la tête froide aux moments décisifs. Encore battu (2-8 contre Forbach), le RC Strasbourg ne devrait pas échapper à la relégation.

* En Pré-nationale, poule A, Haguenau II a partagé les points avec Troyes (7-7) mais reste en tête. Schirrhein-Schirrhoffen s’est bien battu avant de connaître un nouveau revers contre Vittel Saint-Rémy (5-8).

En poule B, Saint-Louis II a chuté contre Sarrebourg II (5-8). Le jour sans simultané de Manu Felder et Fabrice Strosser a coûté cher. Thibaut Mehr a perfé à 19 pour maintenir son équipe à flot avant le gain des doubles (5-5). La défaite surprise de Nicolas Mohler (n°175) contre Rohmer (20) a été celle de trop. Illzach a enchaîné une 3e victoire consécutive contre Spicheren (8-4) et a validé son maintien.

En poule C, les doublures du TTNAW ont battu le TT Ste-Marie-aux-Chênes après une lutte acharnée et passionnante malgré une entame calamiteuse (1-4). Le point de la victoire (8-6) a été obtenu par Alexandre Boos à la belle de l’ultime partie.

* Chez les dames, en N1, le SUS TT II a écrasé Saint-Denis (8-0) dans un match capital pour le maintien. Il faudra compter jusqu’au bout avec des Schilikoises regonflées à bloc.

* En N2, poule A, le SUS TT III a aussi offert un récital pour se maintenir contre Laval Bourny (8-2). En poule B, le Zorn TT Hochfelden a connu une cruelle désillusion contre Châlons-en- Champagne (6-8). Cette défaite est d’autant plus rageante qu’Olga Georgopoulou s’est blessée dès sa première partie. Les Hochfeldoises devront réaliser des exploits pour se maintenir.

* En N3, poule C, le match au sommet n’a pas souri aux Mulhousiennes contre Julien Lacroix. L’absence de Mélanie Voisin, pas totalement remise d’une petite opération chirurgicale, et la perte des deux doubles (dont un aux avantages du 5ème set) auront pesé lourd. Il faudra se concentrer sur les deux derniers matches, car deux larges victoires, peuvent quand même leur ouvrir les portes de la N2 en tant que meilleures 2es. En poule D, l’Entente Haguenau/Gundershoffen n’a pas connu meilleur sort en s’inclinant de justesse à Ermont/Eaubonne (6-8).

* En PN, les filles du TTNAW sont rentrées bredouilles de Neuves-Maisons. En difficulté du début à la fin, elles ont concédé une défaite (4-8) somme toute logique mais qui ne prête pas à conséquence. Le derby entre le SUS TT IV et le Zorn TT Hochfelden II a tourné à l’avantage des Hochfeldoises (8-4). La Schilikoise Léa Mini a fait le plein mais les Hochfeldoises étaient supérieures.

J.-M.B.

Source DNA 26.03.18


 

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *