15 e édition des Euro Mini Champ’s, pas de victoire française, la Russie scintille

Pour la première fois depuis quinze ans, aucun français n’a triomphé dans une des quatre catégories des Euro Mini Champ’s, hier à Schiltigheim. La Russie s’impose chez les filles et les garçons en moins de 12 ans.

La Russe Anastasiia Ivanova a remporté la finale des moins de 12 ans, hier aux Euro Mini Champ’s.

La quinzième édition des Euro Mini Champ’s a rendu, hier, son verdict non sans une pointe de déception dans le clan tricolore. Dans la chaleur du complexe Nelson Mandela de Schiltigheim, les deux Français en lice dans deux des quatre finales se sont inclinés.

Refermant ainsi le chapitre de “la tradition française”, une ère qui avait toujours vu au moins un Français s’imposer dans un des tableaux du tournoi européen de référence pour les pongistes de moins de 12 ans.

Un Portugais créa la surprise

« C’est souvent les défaites qui font le plus avancer, relativise Damien Loiseau, le Conseiller technique national. Cette année, les Français étaient nombreux en huitièmes et c’est une satisfaction car ça montre qu’ils sont sur de très bons temps de passage. »

L’équipe de France avait placé beaucoup d’espoirs sur Flavien Coton qui n’avait pas perdu le moindre set sur tout le tableau final. C’est peut-être ce manque d’adversité qui lui aura fait défaut dans un match très serré contre le Portugais Thiago Abiodun qui a fait la différence dans le troisième set.

Mené 8-10, le Lusitanien s’impose 12 – 10 avant de plier l’affaire dans le quatrième pour valider une des premières victoires portugaises aux Euro Mini Champ’s. Antonio Rato, son entraîneur était aux anges : « Je n’ai pas les mots, nous sommes une toute petite nation de tennis de table, notre fédération ne compte même pas 3000 licenciés ».

Chez les moins de 11 ans filles, la Française Gaétane Bled a rendu les armes (3-1) contre la Japonaise Mao Takamori, « largement supérieure » selon Damien Loiseau qui tenait aussi à saluer la performance de la Française Léana Hochart qui avait poussé la Nippone au cinquième set en quarts.

Doublé russe en moins de 12 ans

Enfin, la délégation russe a régné sans partage sur la catégorie des moins de 12 ans. Chez les filles, Anastasiia Ivanova a pris le meilleur sur la Japonaise Rin Mende (3-1).

La finale garçons a mis aux prises deux adversaires russes. Dans une finale en cinq sets, Aleksei Samokhin s’est offert le droit de soulever le trophée réservé au vainqueur.

« Ce n’est pas une surprise que les Russes soient à ce niveau, c’est une nation très solide. Depuis le début des Euro Mini Champ’s, c’est le pays qui a remporté le plus de médailles », analyse Damien Loiseau pendant que les organisateurs rangent les tables qui devront attendre l’année prochaine pour revoir la lumière du complexe Nelson Mandela.

L’organisation du tournoi a parfaitement pris ses marques pour sa première dans la salle schilikoise qui devrait de nouveau accueillir l’événement l’année prochaine. Avec peut-être le retour de « la tradition française » ?

Nicolas GRELLIER DNA 26.08.19

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *