Pro B dames : Schiltigheim-Nîmes, aujourd’hui 16h, l’envie de confirmer – Dna 4.10.15

Promues en Pro B, les filles de Schiltigheim ont réalisé un excellent début de saison. Elles voudront confirmer, cet après-midi à domicile, face à Nîmes.

 ana32.0.2079895402
De gauche à droite : Anamaria Erdelji, Rahel Aschwanden, Viktoria Lucenkova (coach), Solène Haushalter, Alex Galic et Biljana Todorovic (manque sur la photo Kelly Sibley).
Les Schilikoises veulent confirmer leur bon début de saison.

Nîmes est une équipe que les Schilikoises ont affrontée au printemps dernier, à l’occasion de la finale de Nationale 1.

Ce temps fort de la saison ne restera pas dans les mémoires alsaciennes, puisque les Gardoises s’étaient montrées nettement supérieures, validant au passage leur ticket pour la Pro B.

Quant au SUS TT, il a pris lui aussi l’ascenseur quelques semaines plus tard, en déposant un dossier de repêchage.

À l’orée de cette troisième journée, les filles du président Olivier Jung ont prouvé que leur place dans le monde pro n’était pas usurpée. Après avoir accroché le nul à Miramas (3-3), Viktoria Lucenkova et ses filles ont battu Joué-lès-Tours (4-2) pour leur première à domicile, disputée devant 200 spectateurs au gymnase Leclerc. Les voilà même propulsées à la deuxième place du classement, ex aequo avec Miramas et Etival, à un point du leader Paris 13.

Aujourd’hui, à l’heure des retrouvailles contre Nîmes, il ne saurait être question de revanche. L’idée consiste à poursuivre la progression, histoire d’assurer au plus vite le maintien.

Entre SuissessesLes filles auront surtout à coeur de rester invaincues, face à une équipe qui reste sur deux défaites. Pour autant, la tâche s’annonce ardue.

Les Nîmoises, qui avaient déjà des joueuses de niveau Pro B dans ses rangs la saison dernière, se sont encore renforcées avant avec Emmanuelle Lennon (N.42) et Rachel Moret (N.66). Cette dernière est par ailleurs la N.1 en Suisse, devant sa compatriote Rahel Aschwanden, joueuse du SUS TT…

Les spécialistes du “ping” retrouveront aussi l’ancienne Mulhousienne Yuan Cao (N.43) et la prometteuse Lucie Gauthier (N.114), joueuse de 15 ans issue du club et grande espoir française.

À Schiltigheim, quatre des six joueuses de l’équipe ont passé les dix derniers jours à Ekaterinbourg (Russie) pour les championnats d’Europe et ne sont rentrées qu’hier.

En individuel, c’est Anamaria Erdelji qui a connu le plus beau parcours. Mais toutes voudront remobiliser leur énergie pour tenter de poursuivre l’été indien en Alsace.

Premier match à 16h au gymnase Leclerc (Centre Sportif Ouest) à Schiltigheim. Entrée gratuite.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *