SUS-TT : des filles en or

L’équipe III féminine du Stade Unioniste de Schiltigheim est devenue championne de France de Nationale 3, le week-end dernier au Creusot.

Les Schillikoises ont mené une saison parfaite. 3es au classement général à l’issue de la première phase dans une poule très relevée (avec la présence de la réserve Pro de Nîmes) elles ont survolé la deuxième phase avec sept victoires en autant de rencontres.

Au grand completDeux des titulaires avaient dû déclarer forfait dès janvier 2016, Vanessa Curtet pour raison professionnelle et Charlotte Lutz sur blessure.

A l’issue de la deuxième phase, les équipes qui ont terminé en tête de leurs poules respectives en Nationale 1, Nationale 2 et Nationale 3 se retrouvent au Creusot pour décerner les titres de champions de France

L’équipe schilikoise était au grand complet avec la capitaine Myriam Curtet, Vanessa Nunez-Dirment et Hélène Foels ainsi que les jeunes pousses Luana Martin et Marion Boesinger.

Finale contre Vineuil-SuèvresTêtes de série n°1, les protégées de Christophe Foels ont été exemptées de quart de finale et sont entrées dans la compétition directement en demi-finale.

L’adversaire était la très jeune et combative équipe de Béthune qui a été battue par les Bas-Rhinoises 8-4 (Foels : 3v + d, Nunez-Dirment : 2v + d, Curtet 2v).

Le lendemain matin, les Schilikoises ont rencontré l’entente de Vineuil-Suèvres pour une rencontre plus disputée que prévue contre cette équipe pourtant moins forte sur le papier

Malgré la belle perf d’entrée d’Hélène Foels sur Desislava Ivanova (n°189), la perte des deux doubles a causé quelques sueurs froides aux Alsaciennes, permettant à leurs adversaires de revenir au score (4-6).

Mais finalement, la logique a repris ses droits et les « Brasseuses » ont conclu la rencontre victorieusement 8-4 (Foels 3v, Nunez-Dirment 3v, Curtet 2v).

Source [DNA] du 25.05.16

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *