Pro B fém. (6e journée) : Schiltigheim s’impose contre Quimper, une bouffée d’air

Les filles de Schiltigheim ont remporté une précieuse victoire contre Quimper (3-1) qui leur permet de s’extirper de la zone de relégation en Pro B.

 
Alex Galic (debout) et les filles de Schiltigheim ont réalisé une bonne opération contre Quimper.

Quimper se présente au gymnase Leclerc avec sa meilleure joueuse, Xue Lie, la Chinoise naturalisée française qui a participé aux JO de Rio. Autant dire que la rencontre s’annonce délicate à négocier.

Dans le premier match, Alex Galic est opposée à Svetlana Bakhtina Gaidukova (n°41). Distancée en début de première manche (1-5), la Schilikoise (n°51) prend les commandes (7-5), puis se détache (9-6) avant de s’imposer.

Un double décisifUne nouvelle fois menée (2-4) dans la deuxième manche, Galic s’impose encore (11-9). En troisième manche, le scénario semble se reproduire (3-0 puis 5-1). Mais cette fois, c’est Gaidukova qui revient à 5-4. Galic ne lâche pas le morceau. Un peu de chance, avec un coin de table, lui permet d’apporter le premier point à son équipe.

Xue Lie est ensuite à la table face à Kelly Sibley, soit la n°3 française face à la n°34.

Grâce au premier point remporté par Schiltigheim, Sibley a moins de pression dans le bras. Lie défend et se détache. Sibley perd un peu patience (4-11).

Dans la deuxième manche, la régularité de Lie a raison de la Schilikoise (4-11). Plus équilibrée (9-9), la dernière manche sourit encore à la Quimpéroise.

Au moment de la pause, les deux équipes sont donc à égalité. Comme souvent en pareil cas, le double va donner un avantage psychologique à l’équipe qui l’emportera.

Ce match oppose la paire Galic-Aschwanden (Schiltigheim) à Bakthina-Gaidukova – Andorin (Quimper).

Les filles du président Jung empochent la première manche au bout du suspense (22-20), un score rare à ce niveau.

La suite est moins brillante (0-5). La dynamique a changé de camp (4-11). Dans la troisième manche, les Schilikoises reprennent l’avantage (11-8) et ne tremblent pas pour conclure (11-7).

Au Chesnay dimancheLe SUS-TT prend l’avantage (2-1) alors que se profile la partie entre Kelly Sibley (n°34) et Eva Andorin (n°84). Avantage donc, sur le papier, à la Schilikoise. Sur la table, la logique est respectée : 11-5, 11-4 et 11-7.

Grâce à ce succès, Schiltigheim s’extirpe de la zone rouge en Pro B. Reste à confirmer dès dimanche, dans la salle du Chesnay (Yvelines), adversaire direct pour le maintien.

SUS TT – QUIMPER : 3-1. Galic – Bakthina-Gaidukova : 3-0 ; Sibley – Lie : 0-3 ; Galic-Aschwanden – Bakhtina Gaidukova-Andorin : 3-1 ; Sibley – Andorin : 3-0

Source DNA 2.12.16
Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *