PRO B: SUS-ST PIERRAISE->2-3

PRO B: SUS-ST PIERRAISE->2-3

 

Pour se mettre à l’abri d’une descente à l’échelon inférieur, l’équipe féminine

du SUS-TT a un grand besoin de victoire. Les deux dernières rencontres n’ont

pas souri aux Brasseuses et elles occupent l’avant-dernière place du

classement à trois journées de la fin de la saison (seule la dernière équipe est

reléguée). L’équipe adverse, l’Entente St Pierraise, est mieux classée (3 ème ) et

potentiellement plus forte…

C’est la n°1 du SUS, Anamaria Erdelji (28 ème française) qui ouvre la rencontre

face à Jessica Yamada (51 ème ). Belle entame pour la défenseuse du SUS qui

rentre tout de suite dans la partie et ne laisse qu’un point à son adversaire (11-

1). Dans la deuxième manche, c’est Yamada qui, dans un premier temps, prend

l’ascendant (2-5). Mais Erdelji revient à 6-6 grâce à ses puissants contre-top.

Puis ses balles sortent de la table ! Yamada conclut (10-12). Le jeu de la

schillikoise semble déréglé en début de troisième manche. Yamada se montre

plus patiente dans ses attaques. Erdelji revient au contact de son adversaire.

(9-9). Yamada rate un service mais Erdelji fait la faute sur le point suivant. Fin

de manche très tendue. Erdelji finit par conclure (12-10). Menée deux manches

à une, la pression est sur les épaules de la Normande et elle sort ses attaques

(1-4)… mais revient à 6-6. Encore une fin de manche très serrée. 10-10. Erdelji

retrouve la précision de sa défense au bon moment et s’impose (12-10)

apportant ainsi une première victoire au SUS-TT.

Au tour d’Alex Galic (47 ème française) qui sait qu’elle va devoir batailler face à

Ziqi LI (34 ème ). Le début de partie est à l’avantage de la Normande. Trop sûre

d’elle sans doute. Pas en jambes en tout cas. Elle laisse revenir Galic et se fait

distancer (9-5). Première manche pour Gvalic (11-7). Deuxième manche. Li se

réveille sans se montrer dominatrice. La joueuse du SUS reste au contact (8-8).

Appliquée dans chacune de ses balles, elle conclut sans trop de difficulté (11-9).

Attention au relâchement ! Non, Galic est toujours concentrée. Une manche

encore serrée 6-6 puis 9-9. C’est sans doute la partie entière qui se joue sur ces

points. Et Galic qui prend de l’assurance au fil des mois ne tremble pas (11-9).

Le SUS-TT mène 2-0. Le scénario idéal avant le double qui oppose les paires

Aschwanden-Galic à Loeuillette-Yamada. Début de partie à sens unique. Les

Normandes sont immédiatement dans le bon tempo (7-11). Elles se détachent

à nouveau dans la deuxième manche. Plus offensives, elles apparaissent alors

irrésistibles (4-11). La paire schillikoise est moins « secouée » dans la troisième

manche. Elle reste au contact (6-6). Un temps seulement. 6-11. St Pierraise

gagne sa première partie.

Le SUS-TT a encore deux occasions pour s’imposer. La première est offerte à

Erdelji face à Loeuillettte ((46 ème ). Pas impressionnée par la défense de son

adversaire, la Normande conclut la première manche sans trop de difficulté (8-

11). La dynamique est-elle en train de changer de camp ? Erdelji se bat (11-8) et

revient à une manche partout. Ouf ! Troisième manche. Les balles coupées de

la Schillikoise sont trop longues. Loeuillette se détache (0-5) et gère son avance

(5-11). Erdelji prend un temps mort en tout début de quatrième manche.

Menée 0-2, elle cherche la solution auprès de son coach. Au retour à la table,

rien ne change. Toujours deux points derrière son adversaire qui parvient à la

distancer (6-11).

Revenue à 2-2 au score de la rencontre, l’Entente St Pierraise a maintenant les

cartes en main pour la victoire finale puisqu’elle présente Ziqi Li face à Rahel

Aschwanden, deux joueuses que quarante places séparent au classement

individuel. Largement au-dessus de son adversaire Li ? En tout cas, pas dans la

première manche qu’Aschwanden enlève 11-8. Li se décide enfin à jouer dans

la manche suivante qu’elle enlève 8-11. Certes, la Normande ne parait pas

super bien dans sa tête mais elle a de la marge. Aschwanden manque de

régularité et sa motivation ne suffit pas pour bousculer son adversaire (7-11).

Difficile de croire alors à un renversement de situation. La quatrième manche

tourne tout de suite à l’avantage de Li. Le temps mort pris par sa coach profite

un court instant à Aschwanden. Mais son effet s’évapore vite. La partie semble

perdue. Elle revient tout de même à égalité (6-6) et prend même l’avantage (9-

7) puis décroche le droit de disputer une belle (11-9). C’est donc sur cette

ultime manche que va se jouer le sort de la rencontre. Le public pousse !

Mauvais départ d’Aschwanden (1-4). Au changement de côté, elle accuse

quatre points de retard. Menée, elle résiste. Revient à 6-9. Trop tard.

L’Entente St Pierraise a donc renversé la situation. Pour le SUS-TT, cette défaite

n’est pas totalement négative. Avec ses deux matches gagnés, l’équipe

schillikoise marque tout de même deux points précieux!

_____________________________________________________________

SUS-TT – Entente St Pierraise : 2-3

Erdelji-Yamada : 3-1 / Galic-Li : 3-2 / Galic-Aschwanden – Yamada-Loeuillette :

0-3 / Erdelji – Loeuillette: 1-3 / Aschwanden-Li : 2-3

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *