Pro B féminine (14e journée), Un revers sans conséquence


Malgré sa défaite contre Le Chesnay lors de la dernière journée, le SUS-TT repartira en Pro B la saison prochaine. 

Viktoria Lucenkova (à gauche) a suppléé Alex Galic à la dernière minute.

Ce dernier match devait permettre de fêter la présence dans l’effectif schilikois pendant trois saisons d’Alex Galic. “Victime” de la nouvelle règle appliquée pour la saison prochaine en France (une joueuse ne peut plus évoluer dans deux pays différents), elle venait faire ses adieux. Alex Galic était bien présente dans la salle, mais, atteinte d’une forte fièvre, a finalement dû déclarer forfait. Viktoria Lucenkova a donc enlevé son survêtement de coach pour compléter l’équipe.

Opposée à Katerina Tomanovska (76e française), Anamaria Erdelji prend vite les devants. La leader du SUSTT (28e française) est moins à l’aise ensuite, mais Tomanovska commet trop de fautes (11-7). Erdelji semble apathique en début de 2e manche. Tomanovska en profite (0-4) et conclut sans difficulté (3-11). Erdelji concède aussi le 3e set (8-11).

Lucenkova au pied levéDans la 4e manche, la Schilikoise fait bouger son adversaire, mais elle n’arrive pas à se détacher (7-7), avant de profiter de deux fautes (12-10). Tomanovska sort alors le grand jeu et se détache (3-8). Erdelji entretient un peu le suspense (7-8), en vain (7-11).

La rencontre suivante oppose deux joueuses proches en termes de classement, Rahel Aschwanden (74e) et Leili Mostafavi (80e). La première manche est conclue sans frayeurs par la Schilikoise (11-7). Si son équipe est menée, elle gère sereinement la 2e manche (11-5) et se détache tout de suite dans la 3e (4-0). La Schilikoise s’impose (11-8) et permet à son équipe de revenir au score.

Pour le double, la paire du SUSTT est composée de Luchenkova et Aschwanden. Elles finissent par faire la différence dans le 1er set (12-10). La paire du SUS semble avoir le gain du 2e à sa portée, mais Le Chesnay renverse la situation (10-12) et creuse rapidement l’écart dans la 3e manche (6-11) et s’adjuge la 4e (7-11). Les Schilikoises sont maintenant menées 2-1.

L’expérience d’Erdelji va-t-elle suffire face à l’enthousiasme de la jeune Guisnel ? Pas dans la première manche, perdue 7-11. Elle se reprend ensuite (11-3) et inflige la même punition dans le 3e set (11-3). La 4e manche, plus accrochée, est néanmoins gagnante (11-9). Et voilà le SUSTT et Le Chesneay à nouveau à égalité.

La coach schilikoise n’imaginait pas jouer la rencontre décisive face à Tomanovska. Elle prend un bon départ, mais ne peut éviter le retour de son adversaire (9-9, puis 9-11). Lucenkova (95e) est devant dans la 2e manche (6-1). Mais la Francilienne refait son retard (9-11), avant d’avoir raison de la résistance de l’Alsacienne (8-11).

Le SUSTT termine donc la saison sur une défaite, mais le maintien en Pro B était assuré !

Source DNA 18.05.17

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *