J8-D3-VAL DE LIEPVRE 3 vs SUSTT-6 ( ex7) : 8-6

Le Liepvre et les tortues (8/6)

N’en déplaise à Monsieur de La Fontaine, le lièvre fut bien à l’arrivée et les tortues sur le dos et
une tortue sur le dos, c’est la merde.
Pour comprendre ce désastre, il faut remettre les choses dans leurs contextes.
1) Au départ, le GPS nous annonce que nous allons dans le Haut-Rhin. Bizarre, on joue en
départemental, peut être une mauvaise programmation.
2) Au moment de remplir la feuille de match, on hésite encore sur la numérotation de
l’équipe, 6 ou 7, allez on met 6 cela nous rappellera notre jeunesse
3) Un éclairage de 800 Lux, une température de 19 degrés et un taux d’hydrométrie de
75%. N’en jetez plus, la salle est parfaite
Tout cela pour dire que pour les vieux routards que nous sommes, cela fait beaucoup de
changement d’un coup.
Concernant la rencontre, Cri-Cri d’Amour, jeune retraité (un oxymore qui le rend joyeux), se
transforma en Donatello (tortue Ninja) et nettoya tous sur son passage.
Serge, en complice accompli, prit la cape de Michelangelo et balança des pizzas à tout va. Petit
bémol sur une partie ou il glissa sur un noyau d’olive et se rétama allègrement nous faisant
perdre le nul (là j’exagère, il a bien joué dans l’ensemble).
Pour le Captain frapadingue et Jacky, point de salut, se retrouvant dès le départ sur le dos, les
4 fers en l’air et c’est là que la défaite s’est jouée. Petit dièse pour Jacky qui ferra deux parties
mais l’hameçon lâcha à la fin.
« rien ne sert de se lamenter, il ne faut pas jouer comme une merde pour gagner »
Entame de saison toujours difficile pour nous mais nous saurons rebondir à la prochaine
rencontre contre EMTT qui n’ont qu’un 16, un 15, un 14 et un 11. Même pas peur.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *