6ème journée, pas l’heure des cadeaux

Alexandre Baccouche et le TT Haguenau II évolueront en N3 en janvier prochain.

La 6e journée du championnat a été marquée par les cartons du TT Saint-Louis et du TTNA Wissembourg et les montées du TT Haguenau II et du Zorn TT Hochfelden (féminines).

* En Nationale 1, le TT Saint-Louis a frappé fort en étrillant le leader Tours (8-1) au Sportenum. L’équipe de Nicola Mohler a pris les choses en mains (4-0) pour ne plus relâcher la pression. Aschley Robinson (n°134) a battu d’entrée le leader adverse Gaudelas (n°149) et Simon Schaffter (n°463) a réalisé une nouvelle perf contre Rigault (n°312). Vitor Ishiy (n°105) n’a pas concédé le moindre set tandis que Nicola Mohler (n°150) s’est repris contre le junior Doyen (n°603) après avoir été mené 0-2. En cas de victoire contre Angers II samedi prochain, les Ludoviciens termineront sur la 3e marche du podium.

Les points du TTSL : Ishiy 2 v + d, Mohler 2 v + d, Robinson 2 v + d, Schaffter 1 v + d.

* En Nationale 2, le TT Nord-Alsace Wissembourg a bien négocié le court déplacement chez le TT Sarrebourg. Les Wissembourgeois n’ont pas laissé planer le moindre doute et le score final (8-1) reflète la supériorité affichée par les équipiers de Jean Charles Gass. Cette belle victoire collective permet au TTNAW de jouer la montée en N1 samedi prochain en donnant l’hospitalité au leader Levallois.

* En Nationale 3, poule I, le TT Haguenau a battu in extremis Reims II (8-6) dans une ambiance de feu en fin de match. Les Haguenoviens pensaient avoir marqué leur territoire (4-0) avant de déchanter quelque peu (5-3). Florian Haushalter a montré la voie avec un sans-faute obtenu de haute lutte. Le capitaine Marc Lorentz a évité le piège à son équipe en s’imposant à la belle (11-9) lors de l’ultime partie.

Les points du TTH : Haushalter 3 v, Naudin 1 v + d, Reinberger 1 v + d, Lorentz 2 v.

Bien que nettement dominé à Chalons en Champagne (3-8), le SUS TT, concurrent direct de Reims II, peut souffler. Les Schilikois restent au-dessus de la ligne de flottaison.

En poule J, Schirrhein Schirrhoffen a enchaîné un second match nul d’affilée contre Lille II (7-7) et se prive d’une finale contre le leader Pontault pour la montée lors de la dernière journée.

Les points du TTSS : Jung 3 v + d, Guerder C. 2 v + d, Guerder D 1 v.

* En Pré-nationale, poule A, le leader Haguenau II s’est imposé à Spicheren (8-5), malgré l’absence de Gautier Judas, et accède à la N3.

Les points du TTH : Simon 3 v, Baccouche 2 v, Kessler 2 v, Mirgain 1 v.

Le déplacement des doublures du TT Nord-Alsace Wissembourg à Metz s’est terminé par un large succès (8-2). Guère inquiétés, les Nord-Alsaciens ont maîtrisé la rencontre de bout en bout et cela leur permet encore d’entrevoir une éventuelle accession en N3.

En poule B, le RC Strasbourg a subi la loi du plus fort, Ouroux (3-8). Les Strasbourgeois restent néanmoins sur le podium provisoire.

En poule C, le TT Saint-Louis II a expédié Chevigny II (8-0) en moins d’1h30. Les Ludoviciens profitent des déboires de Manom II, battu par Troyes, pour s’emparer de la tête. Une victoire samedi prochain à Anould et la montée en N3 serait assurée.

Les points du TTSL : Felder, Strosser, Abecassis et Santinavez 2 v.

Chez les dames, en N1, le SUS TT II a déclaré forfait à Passageois et glisse au 4e rang.

En N2, le SUS TT III a raté le coche de peu à Boulogne (6-8) et son maintien se complique grandement. La lanterne rouge, le MTT, a subi un nouveau revers attendu à Saint-Quentin II (2-8).

En N3, énorme joie pour le Zorn TT Hochfelden qui retrouve la N2 après deux ans de « purgatoire ». Les Brasseuses se sont imposées à Neuves Maisons (8-3). Pourtant le week-end s’annonçait compliqué avec deux joueuses malades. Laetita Rose a été remplacée par Sabine Wernette (1 v + d) tandis que Marie-Amélie Boni a tenu sa place (d). Laetitia Reffet et Olga Georgopoulou ont fait le plein. Les filles ont une semaine pour se remettre sur pied et fêter leur montée à domicile contre Metz.

De leur côté, les Obernoises n’ont pas résisté au «rouleau compresseur» parisien de Meudon (1-8). Aurélie Schwartz a sauvé l’honneur de son équipe, reléguée.

J.-M.B.

Source DNA 5.12.16 

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *