Championnats de France par équipes (1 ère phase), Wissembourg stoppé


La 7 e et dernière journée de la première phase n’a pas permis aux Wissembourgeois d’arracher la montée en N1, malgré leur combativité.

Camille Lutz (SUS TT) finit l’année sur une belle performance individuelle.

* En Nationale 1, le TT Saint-Louis s’est nettement imposé (8-2) à la Vaillante Angers II, certes incomplète. Les Ludoviciens finissent cette première partie de la saison sur la troisième marche du podium. Seul le coleader amiénois les a fait mordre la poussière.

Dans le Maine-et-Loire, Nicola Mohler (n°150) s’est incliné devant l’ex-Schilikois Thomas Salat (n°199) tandis que Simon Schaffter (n°463) s’est fait surprendre d’entrée par un classé 19. À 2-2, les Haut-Rhinois ont accéléré et déroulé jusqu’au bout. Simon Schaffter s’est bien rattrapé contre Blossier (n°294). Nouveau sans faute pour Vitor Ishiy et Aschley Robinson.

Les points du TTSL : Ishiy 2 v + d, Robinson 2 v + d, Mohler 1 v + d, Schaffter 1 v + d.

Un parcous exemplaire* En N2, le miracle n’a pas eu lieu à Wissembourg malgré une débauche d’énergie de tous les instants déployés par les joueurs du TT Nord-Alsace face à Levallois II. Le spectacle a tenu en haleine la belle galerie de spectateurs. Si le leader invaincu s’est imposé au final (8-5), il le doit principalement au Roumain Lucian Filimon (n°96), impérial.

Les protégés de Jean-Charles Gass n’ont pas démérité mais ils ont rendu les armes après une combativité de tous les instants. La deuxième place récompense malgré tout leur parcours exemplaire.

Les points du TTNAW : Boehler 2 v, Becker 1 v, Salat 1 v + d avec Gass.

* En N3, poule I, le TT Haguenau s’est lourdement incliné contre Châlons-en-Champagne (1-8) et laisse son adversaire du jour finir sur le podium.

Pour son dernier match de l’année, le SUS TT a tenu tête à Rillieux (7-7) et a définitivement assuré son maintien.

En poule J, Schirrhein Schirrhoffen a fait chuter le leader Pontault (8-6) et échoue à une longueur des Franciliens pour la montée en N2. Rageant.

Les points du TTSS : Jung 3 v + d, Guerder C. 2 v + d, Guerder D. 2 v.

* En Pré-nationale, poule A, le leader Haguenau II a trébuché à domicile contre Metz V (6-8) et ne finira pas l’année invaincu.

L’absence de Fabrice Eudes, retenu par ses obligations professionnelles, a lourdement handicapé les doublures du TT Nord-Alsace Wissembourg face à l’Olympique Reims III. La défaite concédée est logique (3-8) mais elle n’a aucune conséquence sur le classement final. Les équipiers d’Alexandre Boos terminent deuxièmes et peuvent légitimement entrevoir la montée en N3.

Les points du TTNAW : Bamidele 1v, Boos 1v et Schmidt 1v.

En poule B, le RC Strasbourg a battu Faulquemont (8-5), qui a chèrement vendu sa peau, pour terminer l’année sur le podium.

En poule C, le TT Saint-Louis II s’est imposé d’une courte tête à Anould (8-6). Ce nouveau succès est synonyme de première place et de montée en N3. Contre des Vosgiens accrocheurs, emmenés par Dombrat (n°560), il a fallu attendre les deux dernières parties et les victoires de Jonathan Abecassis et Thibaut Mehr pour sceller le score.

Les points du TTSL : Felder 2 v + d, Abecassis 2 v, Mehr 2 v, Strosser 1 v + d.

* Au niveau régional, le MTT du champion de France benjamins Célian Besnier a terminé en tête et monte en pré-nationale de zone.

Le SUS TT trop diminué* Chez les dames, en N1, le SUS TT II a bien résisté à Échirolles Eybens (5-8). Devant gérer d’importants soucis d’effectif, les Schilikoises n’ont eu d’autre choix que d’aligner une joueuse malade (Lucenkova) et une non qualifiée. Cela leur vaudra un point de pénalité… sans conséquence au classement (5e).

À la table, les joueuses de Laurence Leparoux ont pourtant bien titillé les Iséroises. Dans le coup jusqu’à 5-5, elles ont fini par abdiquer. De retour de stage en Chine, Camille Lutz (n°198) a battu Ticu (n°82) et Jennifer Jonsson (n°132) a dominé Zanardi (n°81).

* En N2, le SUS TT III a rempli son contrat en surclassant Saint-Quentin II (8-1). En lutte pour le maintien, le SUS TT et Châlons-en-Champagne finissent à égalité. Le MTT a enregistré un septième revers consécutif contre Béthune (1-8) et repartira logiquement en N3 en janvier.

* En N3, les Hochfeldoises du Zorn TT ont survolé leur dernière rencontre contre la réserve de Metz TT (8-1). Laetitia Rosé, toujours blessé, a laissé sa place à Sabine Wernette (2 v + d). Olga Georgopoulou et Laetitia Reffet ont réalisé un sans-faute. Seule Marie-Amélie Boni s’est fait surprendre.

Avec un bilan parfait de sept succès en autant de journées, les Bas-Rhinoises ont fait le plein de confiance avant de revoir le niveau de difficulté et de jouer le maintien en N2 dès janvier.

À l’opposé, les Obernoises ont subi la loi du plus fort face à l’entente Maizières/Thionville (3-8). Laurine Demeer a apporté les trois points à son équipe avec deux victoires en simple et une en double aux côtés d’Anne Lescout. Sylvie et Natacha Schoettel se sont battues jusqu’au bout dans un bel esprit sportif.

J.-M.B.

Source DNA 12.12.16
Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *