Pro B Dames : Joué-lès-Tours – SU Schiltigheim TT (3-1), Si près, si loin…

Les Schilikoises du SUS TT espéraient rapporter un point de leur déplacement chez le leader de la Pro B, Joué-lès-Tours. Elles ont longtemps tenu tête à leur adversaire.

 

Viktoria Lucenkove (à gauche) et Alex Galic ont failli surprendre le leader dans sa salle.

Dimanche dernier, les Schilikoises avaient un déplacement très difficile à négocier chez le leader invaincu Joué-lès-Tours.

L’objectif avant la rencontre était clairement défini et faisable à savoir, rapporter au moins un point qui pourrait s’avérer important lors du décompte final.

La composition des équipes était identique au match aller, où la défaite sur le score de 0-3 avait laissé un goût amer à l’ensemble de l’équipe du SUS TT.

L’adversaire alignait son leader He Li, 17ème joueuse au classement français et toujours invaincue, la Roumaine Irina Ciobanu 36ème et la jeune Nolwenn Fort 77ème.
Une stratégie inédite de V. Lucenkova
De son côté, le SUS TT était composé d’Ani Erdelhy, 28ème, Alex Galic, 47ème, et Rahel Aschwanden, 74ème, tout juste championne de Suisse en double dames et en double mixte.

À la surprise générale, la coach Viktoria Lucenkova avait concocté une stratégie inédite en alignant Aschwanden en simple et en réservant la meilleure joueuse actuelle Galic pour le double. Le but étant d’assurer, au pire, une victoire dans le double. Même le Président Olivier Jung, présent sur place, fût surpris et pensait d’abord qu’il y avait une erreur sur la feuille de match !

La rencontre pouvait démarrer dans une salle bien garnie et dans une ambiance très bruyante où les encouragements au klaxon suivaient chaque point marqué par les joueuses locales.

Le premier duel opposait Ciobanu à la numéro 1 du SUS TT et débouchait sur une victoire d’Erdelhy par 3 sets à 1. C’est la première victoire depuis son retour à la compétition suite à sa longue blessure. Les Brasseuses mènent 1 à 0 et l’objectif est déjà atteint.

La deuxième rencontre fut expéditive et à sens unique. Elle voyait la victoire de la Chinoise Li sur un score sans appel (3-0) face à Aschwanden.
Le double lourd de conséquences
Le double opposait la paire Ciobanu-Fort et la paire Erdelhy-Galic. Dans les deux camps ainsi que dans les tribunes, tout le monde avait compris que c’était le match qui allait être décisif pour la victoire finale. Après une belle bataille, les joueuses de Joué-lès-Tours emportaient la mise (12 à 10) dans le cinquième et dernier set après avoir sauvé une balle de match. Le score passait à 2-1 pour les locales dans une atmosphère festive.

Les derniers espoirs reposaient sur les épaules de Galic face à la numéro 1 adverse Li. Après avoir résisté dans les deux premiers set, Galic se laissa déborder dans le troisième set et s’inclina devant une joueuse redoutable d’efficacité.

Joué-lès-Tours s’est imposé 3-1 et se rapproche ainsi de la montée en Pro A.

Le SUS TT occupe désormais la 5ème place : son maintien en Pro B se précise de plus en plus.

« Mon sentiment est mitigé, déclarait Olivier Jung à l’issue de la rencontre. D’un côté, l’objectif fixé est atteint mais de l’autre, on mène 1-0 au score et on aurait pu réaliser un gros coup. »

La prochaine rencontre se déroulera à Issy-les-Moulineaux en région parisienne le mardi 28 mars. Le SUS recevra ensuite l’Entente Saint-Pierraise le vendredi 14 Avril (19h) au gymnase Leclerc à Schiltigheim.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *