Championnat de France par équipes, Wissembourg s’offre une finale, Schiltigheim se maintient

Hélène Foels et le SUS ont prolongé leur bail en N1.

Le TT Nord-Alsace Wissembourg peut continuer à rêver de N1 à l’issue de la 6e journée de championnat.

* En Nationale 1, Saint-Louis s’est bien repris après sa défaite surprise contre Vern et n’a fait qu’une bouchée de Lille (8-1).

Le retour de Lionel Weber (n° 121) a transcendé ses coéquipiers. Le champion de Suisse a montré la voie d’entrée en battant le leader nordiste Ourahmoune (n° 123). Le capitaine Mohler (n° 170) l’a bien imité. Seul Simon Schaffter (n° 371) a laissé filer un point en route contre Koszo (n° 131). Vitor Ishiy (n°95) est toujours invaincu. Cela promet un beau duel contre Michel Martinez (n° 39), prochain adversaire tourangeau au Sportenum.

Un match de gala attend véritablement les Ludoviciens face au leader Tours lors de la dernière journée le 8 avril.

* En Nationale 2, le TT Nord-Alsace Wissembourg confirme son excellent parcours en s’imposant aisément face au TT Grand-Quevilly (8-3). En étouffant les Normands dès le début, les Wissembourgeois se sont grandement facilités la tâche.

Cette victoire leur permet de rester en tête du classement en compagnie de Charleville-Mézières. La confrontation chez les Ardennais le 8 avril promet : elle désignera l’heureux lauréat de la poule. Mais d’ores et déjà, les gars du Président Jean-Claude Schmidt ont réalisé une saison exemplaire en tous points.

* En Nationale 3, poule I, Schirrhein Schirrhoffen est passé tout près de la victoire contre le leader Proville (6-8). Il faudra assurer le maintien dans quinze jours à Jeumont. Le TT Saint-Louis II a ramené une défaite logique de Sarrebourg (3-8).

Les Ludoviciens n’ont pas démérité à l’image du capitaine Fabrice Strosser (19), qui a réalisé deux performances individuelles contre Guillaume Heiser (n° 464) et Pascal Stadler (n° 873). Manu Felder (n° 811) s’est lui imposé contre Guillaume Stadler (20). Le maintien passera par un exploit à Combs Senart II et des circonstances favorables dans quinze jours.

En poule J, le TT Haguenau s’est littéralement pris les pieds dans le tapis contre Charleville Mézières II (0-8), un concurrent direct pour le maintien. Les Haguenoviens ont réalisé une bien mauvaise opération puisqu’ils sont relégués.

En poule K, le SUS TT a enfoncé le TT Haguenau II (8-2). Les Brasseurs ont pris un départ parfait (4-0), malgré des matches serrés, pour ne plus lâcher cet avantage. Les Haguenoviens sont relégués, tandis que les Schilikois devront encore s’imposer contre Forbach pour espérer se sauver.

* En Pré-nationale, poule A, les doublures du TT Nord-Alsace Wissembourg ont rendu une belle copie malgré la défaite concédée sur le fil contre Eurville-Bienville (6-8). Ce revers n’a aucune conséquence et la troupe d’Alexandre Boos s’évertuera à conserver sa place sur le podium lors de la dernière journée.

En poule B, le RC Strasbourg n’a rien pu faire contre Vittel (1-8).

En poule C, le MTT s’est imposé avec la manière contre Longuyon (8-1). Les Mulhousiens sont assurés de finir en tête et de monter à l’échelon supérieur.

Camille Lutz impériale* Chez les dames, en N1, le SUS TT a signé une courte mais précieuse victoire à Etival II (8-6). Ce troisième succès de la phase permet aux filles d’assurer leur maintien. Camille Lutz (3 v + d) s’est montrée impériale et n’a laissé aucune chance à ses adversaires.

Viktoria Lucenkova n’a cédé que contre Eloïse Saint-Dizier, mais a assuré les matches suivants (2 v + d). Hélène Foels et Vanessa Nunez Dirment (1 victoire chacune) ont pris les points qu’il fallait et ont fait trembler le double fort adverse.

* En Nationale 2 féminine, le Zorn TT Hochfelden n’a pas fait de miracle à Paris XVI (3-8). Seule Olga Georgopoulou (n°122) a signé une jolie performance contre Nina Kolarova (n° 85) et a cédé aux avantages contre Sarah Berge (n° 81). La Grecque a aussi apporté le troisième point en double avec Laetita Reffet.

* En Nationale 3, poule A, le SUS TT III a enchaîné un sixième succès contre Maizières/Thionville (8-3) et jouera la montée contre Marly-Le-Roi II dans quinze jours. Enfin, le MTT a cédé en fin de match contre Meudon (5-8).

J.-M.B.

Source DNA 27.03.17
Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *