Championnat de France par équipes, Wissembourg s’offre une finale, Schiltigheim se maintient

Hélène Foels et le SUS ont prolongé leur bail en N1.

Le TT Nord-Alsace Wissembourg peut continuer à rêver de N1 à l’issue de la 6e journée de championnat.

* En Nationale 1, Saint-Louis s’est bien repris après sa défaite surprise contre Vern et n’a fait qu’une bouchée de Lille (8-1).

Le retour de Lionel Weber (n° 121) a transcendé ses coéquipiers. Le champion de Suisse a montré la voie d’entrée en battant le leader nordiste Ourahmoune (n° 123). Le capitaine Mohler (n° 170) l’a bien imité. Seul Simon Schaffter (n° 371) a laissé filer un point en route contre Koszo (n° 131). Vitor Ishiy (n°95) est toujours invaincu. Cela promet un beau duel contre Michel Martinez (n° 39), prochain adversaire tourangeau au Sportenum.

Un match de gala attend véritablement les Ludoviciens face au leader Tours lors de la dernière journée le 8 avril.

* En Nationale 2, le TT Nord-Alsace Wissembourg confirme son excellent parcours en s’imposant aisément face au TT Grand-Quevilly (8-3). En étouffant les Normands dès le début, les Wissembourgeois se sont grandement facilités la tâche.

Cette victoire leur permet de rester en tête du classement en compagnie de Charleville-Mézières. La confrontation chez les Ardennais le 8 avril promet : elle désignera l’heureux lauréat de la poule. Mais d’ores et déjà, les gars du Président Jean-Claude Schmidt ont réalisé une saison exemplaire en tous points.

* En Nationale 3, poule I, Schirrhein Schirrhoffen est passé tout près de la victoire contre le leader Proville (6-8). Il faudra assurer le maintien dans quinze jours à Jeumont. Le TT Saint-Louis II a ramené une défaite logique de Sarrebourg (3-8).

Les Ludoviciens n’ont pas démérité à l’image du capitaine Fabrice Strosser (19), qui a réalisé deux performances individuelles contre Guillaume Heiser (n° 464) et Pascal Stadler (n° 873). Manu Felder (n° 811) s’est lui imposé contre Guillaume Stadler (20). Le maintien passera par un exploit à Combs Senart II et des circonstances favorables dans quinze jours.

En poule J, le TT Haguenau s’est littéralement pris les pieds dans le tapis contre Charleville Mézières II (0-8), un concurrent direct pour le maintien. Les Haguenoviens ont réalisé une bien mauvaise opération puisqu’ils sont relégués.

En poule K, le SUS TT a enfoncé le TT Haguenau II (8-2). Les Brasseurs ont pris un départ parfait (4-0), malgré des matches serrés, pour ne plus lâcher cet avantage. Les Haguenoviens sont relégués, tandis que les Schilikois devront encore s’imposer contre Forbach pour espérer se sauver.

* En Pré-nationale, poule A, les doublures du TT Nord-Alsace Wissembourg ont rendu une belle copie malgré la défaite concédée sur le fil contre Eurville-Bienville (6-8). Ce revers n’a aucune conséquence et la troupe d’Alexandre Boos s’évertuera à conserver sa place sur le podium lors de la dernière journée.

En poule B, le RC Strasbourg n’a rien pu faire contre Vittel (1-8).

En poule C, le MTT s’est imposé avec la manière contre Longuyon (8-1). Les Mulhousiens sont assurés de finir en tête et de monter à l’échelon supérieur.

Camille Lutz impériale* Chez les dames, en N1, le SUS TT a signé une courte mais précieuse victoire à Etival II (8-6). Ce troisième succès de la phase permet aux filles d’assurer leur maintien. Camille Lutz (3 v + d) s’est montrée impériale et n’a laissé aucune chance à ses adversaires.

Viktoria Lucenkova n’a cédé que contre Eloïse Saint-Dizier, mais a assuré les matches suivants (2 v + d). Hélène Foels et Vanessa Nunez Dirment (1 victoire chacune) ont pris les points qu’il fallait et ont fait trembler le double fort adverse.

* En Nationale 2 féminine, le Zorn TT Hochfelden n’a pas fait de miracle à Paris XVI (3-8). Seule Olga Georgopoulou (n°122) a signé une jolie performance contre Nina Kolarova (n° 85) et a cédé aux avantages contre Sarah Berge (n° 81). La Grecque a aussi apporté le troisième point en double avec Laetita Reffet.

* En Nationale 3, poule A, le SUS TT III a enchaîné un sixième succès contre Maizières/Thionville (8-3) et jouera la montée contre Marly-Le-Roi II dans quinze jours. Enfin, le MTT a cédé en fin de match contre Meudon (5-8).

J.-M.B.

Source DNA 27.03.17
Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *