Pro B fém. : Issy – Schiltigheim (3-1), Un pas de plus vers le maintien

Pour leur deuxième déplacement consécutif, les Schilikoises se sont inclinées à Issy-les-Moulineaux mardi.

Il y avait de la revanche dans l’air après la victoire des Alsaciennes à l’aller face à cette équipe qui s’était déplacé sans sa joueuse n° 1. La composition des équipes n’a pas réservé de surprises. Les locales ont misé sur la Chinoise Yanan Wang (n°20, ancienne joueuse de Pro A), la Roumaine Roxana Istrate (n°57) et la Française Laura Pfeffer (n°48). La coach du SUS TT Viktoria Lucenkova a aligné Ani Erdelhy (n°28), Alex Galic (n°47) et Rahel Aschwanden (n°74).
DéceptionL’opposition entre les deux meilleures joueuses sur le papier promettait d’être alléchante. Il n’en fut rien, bien au contraire. Wang surclassait Erdelhy en trois manches sèches sur un score très sévère (11-3 ; 11-4 ; 11-3). C’est sans aucun doute la plus mauvaise rencontre que la joueuse serbe a livrée depuis qu’elle évolue au club. « Je ne peux même pas dire que j’ai mal joué ; je n’ai pas joué tout court » a-t-elle confié, très marquée.

Dans le 2e match, Alex Galic, qui a déjà ramené 8 victoires individuelles (soit près de la moitié des points de son équipe), avait le couteau sous la gorge face à la Roumaine Istrate. Elle offrait le premier point au SUS TT au bout de cinq manches disputées (13-11 ; 5-11 ; 8-11 ; 11-9 ; 7-11). Le style de jeu avec une prise de risque maximum a bien failli sourire à la joueuse d’Issy les Moulineaux. La rencontre a basculé du côté de Galic grâce à deux balles chanceuses en fin de set.

À la pause, le score de 1-1 était plutôt positif pour les Brasseuses dont le double Galic – Aschwanden a ensuite perdu en 4 sets (11-5 ; 9-11 ; 11-8 ; 11-5). C’est vraiment le point noir avec seulement deux succès en 11 journées.

Le camp schilikois n’y croyait plus trop au vu de la différence au classement entre Wang et Aschwanden. La rencontre allait également au bout des 5 manches (12-14 ; 11-5 ; 11-13 ; 11-1 ; 11-6) et Wang a eu le dernier mot.

Le SUS TT s’incline 3-1 et laisse son adversaire du soir le dépasser au classement général. La bonne nouvelle est venue de Quimper où Paris 13 s’est incliné 3-0.

Avec une avance de 4 points sur le dernier, le SUS a fait un petit pas de plus vers le maintien. Pas sûr que cette nouvelle a fait passer une très bonne nuit à Ani Erdelhy…

Vendredi 14 avril (19h), Schiltigheim – Entente Saint-Pierraise, gymnase Leclerc.

Source DNA 31.03.17
Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *