Pro B féminine, Schiltigheim sans difficulté

 Le SUS TT est allé s’imposer sans coup férir en Bretagne à l’occasion de l’avant-dernière journée de Pro B. 


 À deux journées de la fin de la saison, le SUS-TT se déplaçait à Quimper pour une rencontre sans beaucoup d’enjeu. Quimper, 4e, n’alignait pas sa meilleure joueuse. Schiltigheim, certes avant-dernier, est assurée du maintien. Sans enjeu ? C’est oublier que le tennis de table, même par équipe, reste un sport individuel. Les joueuses ont toujours l’oeil rivé sur leur classement individuel.

La n°2 de Quimper, Svetlana Bakhtina Gaidukova (42e française) ouvre la rencontre face à Anamaria Erdelji, la mieux classée des Schilikoises (28e). Sur le papier, l’avantage est à Erdelji qui s’impose dans la première manche (12-10). Elle enchaîne et enlève aussi la deuxième manche, un peu plus « facilement » (11-8) et la troisième sur le même score. La joueuse du SUS TT, mobile, réalise une belle partie tactique, prenant l’initiative en attaquant dans le revers de son adversaire.

Aschwanden à l’arrachéLe SUS-TT qui s’était imposé 3-1 à l’aller marque donc le premier point. La Schilikoise, Rahel Aschwanden, 74e française, enlève de justesse une première manche très serrée (11-9) face à la Quimpéroise Eva Andorin, 84e. Le scénario semble se répéter au début de la deuxième manche (5-5), mais Andorin creuse ensuite l’écart face à une Schillikoise à l’arrêt (6-11).

Aschwanden revient dans la rencontre et son adversaire, menée 7-4, prend son temps mort, ce qui s’avère efficace puisqu’elle revient à 7-7. Les deux joueuses sont au coude à coude mais la Schillikoise remporte la troisième manche (14-12). Dans la quatrième, Aschwanden est devant (7-5) mais son adversaire recolle au score (8-8) et égalise à deux manches partout (10-12).

Rahel tarde trop à varier son jeu. Ses coups ne passent plus. Place à la belle qui tient toutes ses promesses. Au changement de côté, Aschwanden mène 5-4. Pas longtemps. Andorin se détache (7-9). Un peu. Pas assez. La Schillikoise lutte et ça lui profite puisqu’elle finit par s’imposer (11-9), apportant ainsi un deuxième point à l’équipe coachée par Viktoria Lucenkova.

Le SUS TT remonte à la 5e placeLe double qui oppose les paires Sibley-Erdelji à Andorin-Le Scour n’est certainement pas le point fort du SUS-TT. Les Quimpéroises empochent d’ailleurs sans problème le gain de la première manche (5-11). Les Schilikoises ont-elles senti le regard impatient du président Olivier Jung qui avait fait le déplacement? Elles se réveillent (11-6). Se déchaînent dans la troisième manche (11-3). À moins que les Schilikoises ne soient un peu pressées de fêter autour d’une crêpe le récent mariage de Kelly Sibley? Toujours est-il qu’elles ne laissent aucun espoir à leurs adversaires dans la quatrième manche (11-5).

À 3-0, la victoire est en poche. Elle permet au SUS-TT de remonter à la 5e place de la Pro B dames. La dernière rencontre de la saison opposera le SUS-TT à Le Chesnay 78, le mardi 16 mai au gymnase Leclerc de Schiltigheim.

Source DNA 4.05.17


Quimper 0 Schiltigheim 3Bakhtina Gaidukova – Erdelji 0-3; Andorin – Aschwanden 2-3; Andorin-Le Scour – Sibley-Erdelji : 0-3

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *