Tennis de table Pro B féminine (3e journée) : Issy-les-Moulineaux – SUS TT, mardi, un nouveau visage

La 3e journée du Championnat de France par équipe de Pro B Dames enverra le SUS TT (Schiltigheim) à Issy-les-Moulineaux, mardi.

Le SUS TT a été contraint de recruter après le départ, notamment, d’Alex Galic (à gauche).

C’est la première rencontre de la phase pour les Brasseuses, qui ont été exemptes deux fois d’affilée – il manque en effet deux équipes dans la poule qui n’en totalise donc que six.

Après le départ annoncé des joueuses cadres de l’équipe (Annamaria Erdeljy et Alex Galic) en raison de l’interdiction de la double licence, le SUS TT s’est vu dans l’obligation de recruter pour disposer d’une équipe compétitive à ce niveau. La première joueuse à avoir donné son accord a été l’expérimentée Bin Li, une ancienne joueuse de Pro A ayant évolué à Miramas.

Le pari jeunesLe club a fait un pari sur la jeunesse en recrutant Lisa Lung, 18 ans (Belgique), et Ekaterina Guseva, 21 ans (Russie). Toutes deux ont récemment participé aux championnats d’Europe par équipe au Luxembourg et sont aguerries et parées pour effectuer leurs débuts dans le championnat français. Kelly Sibley reste fidèle au poste et pourrait faire de belles performances pour cette première rencontre grâce à son jeu offensif.

Le club vise le maintien avec, comme autre objectif, de pouvoir intégrer la jeune espoir régional Camille Lutz qui effectue un formidable début de saison.

L’équipe sera une nouvelle fois coachée par Viktoria Lucenkova qui est déjà dans les starting-blocks pour relever ce nouveau challenge.

En face, Issy-les-Moulineaux occupe la 3e place du classement avec 3 points et une rencontre jouée (victoire 3 à 2 face à Quimper).

Cette équipe compte également dans ses rangs une nouvelle recrue, Yu Hua Liu, toute proche de signer au SUS TT. La jeune joueuse de l’équipe de France a encore progressé et saura à nouveau utiliser son service dévastateur pour essayer de faire la différence.

Le point fort de l’équipe reste Yanan Wang avec un jeu très fort et stable tout au long des rencontres.

Les Brasseuses vont devoir trouver leur rythme au plus vite ainsi qu’une meilleure composition de double pour cette nouvelle phase. Si les Franciliennes partent avec les faveurs du pronostic, il ne faudra rien lâcher. Cette saison s’annonce d’ores et déjà excitante et pleine de rebondissements.

Source DNA 22.10.17

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *