Euro Minichamp’s, prêts à accueillir 448 pongistes

Pour la quatorzième année, environ 80 bénévoles sont mobilisés pour les euro mini champ’s de tennis de table qui se déroulent du 24 au 26 août. L’organisation est bien rodée et a démarré samedi dernier.

L’équipe du samedi matin pour mettre en place le matériel

L’idée de ce tournoi est de donner un moyen pour les minimes et benjamins de « savoir comment ils se situent » par rapport à leur sport. En effet, ils n’avaient « pas de compétition de référence » comme le fait remarquer Michel Martin, vice-président de la Ligue Grand Est de tennis de table. Et ce, contrairement aux moins de 14 ans qui peuvent se confronter lors du « tournoi des petits as du tennis » depuis 1983.

Dès la première année en 2005, 25 pays y ont participé. Ils sont 38 en 2018 dont des délégations venues des USA, de Russie, d’Israël plus le Japon invité par le comité d’organisation. Cette année, environ 80 bénévoles, parmi lesquels certains n’hésitent pas à se mettre en congé, sont sur le pont, en amont et pendant, pour faire de cette compétition individuelle sur trois jours une grande fête sportive.

Parmi les bénévoles de la première heure, Véronique Hubrecht, responsable de la restauration pour la troisième année, est à la tête d’une équipe d’une dizaine de personnes. Elle s’occupe entre autres de la commande des repas chauds qui seront servis en self-service sous le grand chapiteau derrière le gymnase des Malteries, et de la mise en place. Elle tient compte « de toutes les cultures ».

Ludovic Raphaël qui a pris congé s’occupe de l’hébergement et sera aussi au bar. Olivier Gathy a en charge la logistique du transport des joueurs. Il gérera les navettes entre les deux sites (gymnase des Malteries et gymnase Leclerc), les déplacements dans l’un des cinq minibus ou la voiture de location (conduite par sept chauffeurs bénévoles), veillera aux départs et retours dans les hôtels.

«Faire découvrir le tennis de table »

Citons aussi Yannick Leindecker, responsable des achats, tâche à laquelle il travaille depuis un mois, Claude Bergeret, Michel Martin, « multitâche » (il sera disponible « non-stop de 7 h à 21-22 h de jeudi à lundi).

Samedi 18 août, ils étaient onze dès 8 h 30 pour mettre en place le matériel : 24 tables au gymnase des Malteries, 32 au gymnase Leclerc et au court couvert de tennis (à disposition le jeudi après-midi) autant de tables d’arbitrage lourdes à déplacer, plus de 300 barrières de séparation pour délimiter les aires de jeu.

Le tournoi auxquels participent 256 garçons et 192 filles nés en 2006-2007, sera « une occasion de faire découvrir le tennis de table » et de voir à l’oeuvre de futurs champions comme ce fut le cas du natif de Toulouse Simon Gauzy (en 2005) numéro 1 français 2018 et 10e mondial en avril 2018.

F.H.

Source DNA 23.08.18
Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *