Euro Mini Champ’s, Dernière ligne droite

La deuxième journée du tournoi des Euro Mini Champ’s s’est achevée à Schiltigheim avec un bilan positif pour les jeunes pongistes français. Huit d’entre eux sont passés en quarts de finale, prévus ce dimanche midi. Léa Mini, seule Alsacienne encore en lice, joue à domicile et compte bien aller loin.

Léa Minni aborde les quarts de finale du tournoi Euro Mini Champ’s sans défaite au compteur.

Concentrée, Léa Minni écoute attentivement les consignes de son entraîneur. Elle mène un set à zéro contre une Néerlandaise. Elle replace son polo estampillé “France” presque trop grand pour elle, s’essuie le front de sa serviette et repart à l’assaut. Lunettes sur le nez et queue-de-cheval serrée, elle égrène les coups gagnants, serrant à chaque fois le poing. Deux sets à zéro, fin du match et la locale du club de Schiltigheim pense déjà au tour suivant.

« Mentalement, elle tient bien le choc »

Euro Mini Champ’s, jour deux. Les choses sérieuses ont commencé avec le tableau final, qui oppose les meilleurs pongistes européens de moins de 12 ans. Sur les nombreuses tables du gymnase des Malteries s’enchaînent les matchs de qualifications, avec leur lot de cris de joie et de dépit, ainsi que la célébration des victoires et la consolation après les défaites.

De tous les côtés fusent sans trêve les petites balles blanches. Le nombre de joueurs diminue avec le temps, mais pas l’effervescence dans les tribunes, presque remplies malgré la chaleur étouffante. On s’y encourage en français, anglais, tchèque, italien…

Le couperet des matches éliminatoires est malheureusement déjà tombé pour certains Français, dont Cléa De Stopeleire, pourtant membre de l’Équipe de France. L’Alsacien William Koehl s’est également arrêté avant les huitièmes de finale. Pourtant, la délégation française n’a pas à rougir des performances de ses membres. Le bilan de cette deuxième journée est bon, avec huit Français en quarts de finale des deux catégories d’âge, dont trois Alsaciens : Elise Pujol, Flavien Coton et Léa Minni.

Élise Pujol vise le podium

Cette dernière signe pour le moment un sans-faute dans la catégorie des 2006. « Elle a 100 % de victoire, réagit son entraîneur. Elle joue bien, je la sens bien. Mentalement, elle tient bien le choc. Même quand elle a moins de réussite, elle ne panique pas. » La jeune fille confie également que son bras, douloureux lors du stage de préparation, ne la fait plus souffrir. Des conditions optimales pour une bonne performance.

Pas de défaite non plus pour Élise Pujol. La Lorraine, membre de l’Équipe de France, enchaîne elle aussi les victoires et compte bien jouer un podium, elle qui a terminé septième l’année dernière. Si la sociétaire du club de Neuves-Maisons se dit « un peu stressée », son entraîneur, Tony Bourrier est confiant : « On est bien dans les clous avec zéro défaite. C’est toujours compliqué parce qu’il y a un paquet de filles qu’on ne connaît pas. Mais je suis impatient pour la suite. Elle vise le podium, je pense que c’est jouable. » Son athlète sera la seule représentante du Grand Est dans la catégorie des 2007 féminine. Sa compatriote alsacienne, Noémie Comte, n’a pas passé le cap des quarts de finale, malgré un beau parcours, qui s’est achevé un match plus loin que l’an passé.

Jeanne MEYER

 


Les Qualifiés

Garçons 2006Félix Lebrun (Equipe de France) ; Ethan Zemmal (Île de France).

Filles 2006Clara Collinet (Île de France) ; Léa Minni (Equipe de France).

Garçons 2007Flavien Coton (Equipe de France) ; Nathan Lam (Equipe de France) ; Flavio Mourrier (Auvergne Rhône Alpes)

Filles 2007Elise Pujol (Equipe de France)

 

Source DNA 26.08.18

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *