A Schiltigheim. Les dirigeants et jeunes sportifs mis à l’honneur

À Schiltigheim, la remise des récompenses aux 400 sportifs méritants et à leurs dévoués dirigeants bénévoles répartis dans 30 clubs a eu lieu au tout nouveau gymnase Nelson Mandela.

Les jeunes champions de Schiltigheim ont été récompensés par la Ville.

Cette structure sportive compte déjà 3000 utilisateurs par semaine et se révèle être un vrai bijou pour les handballeurs, escrimeurs, basketteurs, adeptes de l’escalade, pongistes et autres.

Après avoir salué la Conseillère départementale Danielle Diligent, la maire de Schiltigheim, Danielle Dambach, a présenté le parrain de la soirée : Denis Lathoud, l’ancien brillant international français et actuel coach des handballeurs de l’ESSAHB.« Ces victoires du sport sont votre fête »

Elle a demandé à tous les sportifs présents d’appliquer les valeurs de Nelson Mandela, le célèbre homme politique sud-africain : persévérance, humilité, rassemblement collectif, sens du sacrifice, dépassement de soi, éducation et sens du combat pour la paix.

« Ces victoires du sport sont votre fête, c’est l’occasion pour la ville de Schiltigheim de saluer et valoriser le travail colossal des éducateurs et bénévoles de l’ensemble des clubs, a-t-elle indiqué. Votre engagement est un élément essentiel du bien vivre ensemble et de l’épanouissement de chacun et vos résultats sont une fierté pour notre ville. »

Coup de coeur et mérite technique

Schiltigheim est connu dans de grandes compétitions nationales ou internationales comme les championnats du monde de tennis de table auxquels participe la jeune Charlotte Lutz, les lutteurs de l’Olympia, les nageurs de Léo Lagrange, les cyclistes artistiques sans oublier les joueuses de pétanque ou d’autres disciplines sportives plus récentes comme le sepak takraw, la canne de combat ou le contact kung-fu.

Tout au long de la soirée, présentée par Patrick Chevalier, ancien handballeur aussi et « Scout » sur scène, les spectateurs ont vu de belles vidéos présentant les entraînements de différents sportifs de pointe ainsi que l’exceptionnelle carrière de l’ancien « barjot » Denis Lathoud qui, avec l’exceptionnel coach Daniel Costantini et ses coéquipiers Laurent Munier, Bruno Martini et Frédéric Volle, a lancé le handball français au sommet mondial.

Danielle Dambach a distribué d’autres récompenses : un « coup de coeur » au club de canne de combat, le « mérite technique » à Dominique Serrador pour son engagement à la section de taekwondo, le challenge de la performance sportive à Charlotte Lutz (SUS tennis de table) et le prix spécial à Jean-Luc Beck, l’inusable et dévoué président bénévole de l’Olympia.

Tous ces sportifs méritants ont vraiment écouté Nelson Mandela qui disait : « Un gagnant est un rêveur qui n’abandonne jamais. »

R.A. Source DNA 7.12.19

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *