tennis de table Euro Mini Champ’s, De bon augure – Dna 29.08.15

tennis de table Euro Mini Champ’s, De bon augure – Dna 29.08.15



La première journée de ces Euro Mini Champ’s a rimé avec réussite pour les Alsaciens et tricolores en lice.

 besnier32.0.1956798633

 

Célian Besnier (Mulhouse TT), grand espoir alsacien, vise le top 16.

Dans l’antre des Malteries, la première chose qui saute aux yeux, ou plutôt aux oreilles, ce sont les cris de joie des jeunes pongistes après chaque point remporté.

Des hurlements à peine couverts par le tonnerre d’applaudissements qui provient des tribunes, où les supporters se sont déplacés en masse (environ 1200 personnes présentes).

Et, sur les 24 tables disposées dans le premier gymnase, il faut ouvrir grand les yeux pour arriver à suivre la petite balle blanche qui se trimballe à vitesse grand V sous les coups de raquette des compétiteurs.

« Il faut éviterles pièges »Le maître mot de ces Euro Mini Champ’s, c’est donc l’intensité. Ce qui est loin d’étonner Damien Loiseau, l’encadrant de la sélection française.

« Pour ce qui est des Alsaciens et des Français, nous sortons d’un stage de trois semaines où ils ont alterné séances physiques et techniques, raconte-t-il. C’est comme au poker, on se prépare longtemps à l’avance pour tout donner lorsque la compétition débute. »

Ce qui ne l’empêche pas de conseiller à ses ouailles de ne pas y aller « trop fort » dès le premier jour.

« Ce ne sont que les phases de poules, il faut éviter les pièges, explique Damien Loiseau. C’est-à-dire ne pas dépenser trop d’énergie, éviter les blessures et rester hyper rigoureux. »

Sur les huit représentants tricolores, la totalité s’est qualifiée pour la 2e série des phases de poules qui se joue aujourd’hui. Les consignes ont vraisemblablement été respectées, « une bonne première journée » pour le coach français.

Charlotte Lutz qualifiéeAu niveau des Alsaciens, c’est un peu plus poussif. Sur les 21 engagés, quatre pongistes se sont qualifiés.

Charlotte Lutz, Célian Besnier, Lise Martin et Cécile Ancelot défendront donc aujourd’hui les couleurs régionales.

Un résultat encourageant pour Guillaume Simonin, l’encadrant de la délégation alsacienne. « La grande déception de la journée, c’est pour Amélie Vogt qui n’a pas réussi à se sortir d’une poule difficile. Pour le reste, c’est positif. L’objectif pour eux, c’est de se préparer au haut niveau. Pour Charlotte (Lutz) et Célian (Besnier), on espère qu’ils arriveront le plus loin possible, mais une place dans le top 16 constituerait déjà une belle performance, avant de faire mieux l’an prochain. »

La belle histoire de cette première journée d’Euro Mini Champ’s, elle est pour le jeune Felix Lebrun (8 ans), originaire de Montpellier.

Né en 2006, cet apprenti pongiste a deux ans de retard sur ses adversaires (la compétition n’est pas uniquement réservée aux promotions 2003 et 2004, les plus jeunes peuvent également s’inscrire), mais cela ne l’empêche pas de finir la journée avec trois victoires pour trois défaites, et un billet qualificatif pour la 2e série des phases de poules.

Le cadet d’Alexis Lebrun (médaillé d’or l’an dernier), s’est même offert le luxe de battre Alexis Kouraichi, pourtant sélectionné avec la délégation française.

« C’est clair que ça donne envie de progresser pour pouvoir être sélectionné un jour », confie le jeune homme, des étoiles plein les yeux.

Gilles Campos

 

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *