Pro B féminine : SU Schiltigheim – Miramas (3-3), juste à côté

Face à Miramas, en match de barrage, le SU Schiltigheim termine sur un match nul et n’accède donc pas à la Pro A.

Alex Galic (à droite) et ses coéquipières ne sont pas passées loin d’une double accession, mais Miramas a sauvé sa place en Pro A sur le fil.

Passées juste à côté de l’exploit ce mardi soir, les filles du SU Schiltigheim se contentent du maintien en Pro B. Un objectif à la base inespéré pour les filles d’Olivier Jung, qui oeuvraient dans cette division pour la première fois.

« C’est déjà un résultat très positif »« Finir deuxième, c’est déjà un résultat très positif. À la base on jouait le maintien en Pro B. Jouer ce match de barrage pour une accession en Pro A, c’est la cerise sur le gâteau ! Mais la Pro A aurait peut-être été un peu difficile, la montée un peu rapide », confie Olivier Jung, le président du club.

Face à Miramas, avant-dernière équipe de Pro A, l’affaire s’annonçait compliquée, mais pas impossible. Les deux équipes s’étaient déjà affrontées en septembre et l’issue de la rencontre avait été la même : un match nul. C’était pourtant mal parti pour Galic et ses coéquipières.

Menées 2-0, puis ensuite deux sets à 0, après les défaites de Sibley (n°33), 3-0 face à Wang (n°12), et de Erdelji (n°24), 3-0 face à Feher (n°26), c’est Galic (n°61) qui redonne de l’espoir au SUS TT.

Elle renverse Li (n°36) et l’emporte en cinq sets. Erdelji en fait ensuite de même face à Wang. Deux partout. « On savait que ça allait se jouer au set-average, donc on devait absolument gagner, surtout après avoir perdu les deux premiers simples 3-0… », explique Viktoria Lucenkova, la coach. Et si Kelly Sibley, pour son premier match à domicile, réussissait à venir à bout de la gauchère Li dans le quatrième simple, Garlic ne pouvait tenir le choc contre une Feher très en forme.

« Il y avait une très bonne atmosphère, les supporters m’ont fait me sentir la bienvenue », confie Sibley. Mais les encouragements du public n’auront pas suffi. Miramas arrache in extremis le match nul et se maintient en Pro A.

Une division que les filles de Lucenkova venaient de toucher de près, mais qui leur a malheureusement échappée. « Une fois qu’on touche le but d’aussi près, on a envie d’y aller… C’était une belle occasion. Mais la saison reste extrêmement positive », conclut Olivier Jung.

En confirmation, les dires de la coach, Viktoria Lucenkova : « C’était une très belle expérience en Pro B en sachant que notre objectif initial était le maintien. Il nous a manqué un plus, mais c’est le sport ! »

L.A.



SU SCHILTIGHEIM TT 3 MIRAMAS 3Gymnase Leclerc. 180 spectateurs.

Les matches : Wang bat Sibley (12-10, 11-2, 11-6); Feher bat Erdelji (11-6, 11-8, 11-8); Galicbat Li (8-11, 5-11, 11-2, 11-7, 11-5); Erdelji bat Wang (3-11, 8-11, 11-8, 11-9, 11-6); Sibley bat Li (11-8,9-11, 10-12, 11-4, 11-5); Feherbat Galic (11-9, 11-9, 11-7).

Source : [DNA] 3.06.16

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *